Site proposé aux membres d'une certaine Compagnie pour faire du jeu de rôle par forum (ou jdr pbp) sans polluer leur propre forum... et pas seulement le samedi.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La soirée au palais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Tristan

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Jeu 22 Déc - 23:45

Juste avant l'arrivée fracassante de Cassandre, Tristan s'efforçait de reprendre sa contenance accoutumée. Il est poli d'être gai. Pourquoi ne pas s'avancer vers l'orchestre, où son frère s'apprête à jouer ?  

Le sourire du jeune duc se fige lorsque le portrait craché de Deidre annonce la mort de Rinaldo. Rinaldo !  Le cousin dont il était le plus proche, ici à Ambre. L'un de ses rares amis, après Martin. Mille pensées l'assaillent. Il a assisté au départ de Cassandre et de Lystrella. Il a même envisagé, l'espace d'un instant, de prévenir Rinaldo de l'arrivée des deux furies. Il voulait juste lui éviter une algarade futile. Préoccupé par la mission dont Rinaldo, lui-même, l'avait chargé, Tristan a mis cette idée de côté. Ironie du destin. Il est maintenant trop tard...

Non. Tout ceci est absurde. Lystrella jouait-elle si bien la comédie, lorsqu'elle évoquait l'honnêteté et la confiance avec Martin et lui ? Cassandre et elle ne se sont absentées que quelques minutes à peine. Comment l'une d'elles a-t-elle pu avoir le temps de retrouver et tuer Rinaldo ? à moins de savoir où il était et de l'avoir immédiatement attaqué ? Lystrella n'avait fait que suivre Cassandre. A-t-elle saisi l'occasion ?

Peut-être Rinaldo n'est-il que blessé ?  S'il est inconscient, il ne peut répondre à un appel d'Atout.


Tristan essaye de se précipiter à l'extérieur de la pièce, pour essayer de trouver le corps de Rinaldo. Cependant, il avait contourné l'attroupement autour de Florimel et se trouvait plutôt vers le centre de la salle. S'il ne peut éviter la cohue, il préfère utiliser son Atout des jardins, qui le mènerait au perron - au même niveau, au rez-de-chaussée, mais un peu plus loin. De là, il pourrait courir jusqu'aux appartements de Rinaldo...

_________________
Là tout n'est qu'ordre et beauté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oberon

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Ven 23 Déc - 10:34

Je vais décrire les réactions. On ajustera le timing, le cas échéant, en fonction de ce que chacun fait.

Un silence s'installe quelques instants, le temps que chacun réalise ce qui vient de se passer... Mais très vite, un brouhaha mâtiné de panique y succède. Tout le monde se regarde en chien de faïence, comme pour se demander quel sera le prochain cataclysme qui tombera sur la soirée.

Julian est un des premiers à réagir. Il se positionne d'un air résolu au niveau de la porte principale, comme pour sécuriser ou contrôler la scène. Dans un même mouvement, des gardes se placent à proximité des issues secondaires.


Random, totalement maître de lui, profite du bruit pour donner des ordres discrètement aux personnes qui se sont approchées de lui :
- "Gérard, prends Dalt avec toi et descendez Lystrella dans un cachot. Vous le garderez personnellement : toi dedans, Dalt devant la porte. Et... vérifie si elle a besoin de soins. Mais personne, à part moi, ne devra pouvoir questionner Lystrella. Personne !"
Le colosse fait un signe de la main en direction de Dalt. Ce dernier, semble complètement figé en regardant le corps de Rinaldo, qui est l'Ambrien qu'il connait le mieux...

- "Llewella, Martin et Vialle, poursuit Random, rassurez nos invités et expliquez leur que le repas est terminé mais qu'ils sont encore sous notre protection. J'ai besoin de gagner du temps avant que la nouvelle ne s'ébruite. Nos relations avec Kafsha vont devenir... très compliquées, ajoute-t-il un air inquiet sur le visage. Et surveillez Florimel du coin de l’œil. Elle vient d'intégrer le Cercle d'or après tout." Cette dernière est d'ailleurs furieuse. De prime abord, on peut supposer qu'elle vient, à nouveau de se faire voler la vedette. Annoncer un mariage et s'associer à un tel événement n'est pas non plus de bon augure. Le roi Thomas semble lui beaucoup plus sur la réserve. Le chaos à venir lui profitera-t-il ?

Random fixe ensuite son regard sur Cassandre, qui s'est déjà réfugiée dans les bras de Corwin. La fille de Deirdre tend l'arme du crime à son oncle, comme pour éloigner ce symbole funeste. Corwin récupère l'arme et l'attache en bandoulière. Random semble dubitatif, s'apprête à se diriger vers son frère mais se ravise.
- "Bleys, suis-moi voir Rinaldo. Il interpelle les deux servantes : montrez-nous le lieu."
Bleys hoche la tête mais se dirige rapidement vers Bérenger et lui murmure discrètement :
- "Il y a quelque chose qui ne me plait pas dans cette histoire. Prend ta sœur avec toi et surveillez Corwin. Il lui tend ensuite son atout. Au moindre phénomène bizarre, préviens-moi."

Random se tourne enfin vers Tristan.
- "Nous allons avoir besoin de compétences de Fiona. Essaie de voir si tu peux lui mettre la main dessus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérenger

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Ven 23 Déc - 13:17

Bérenger fait une grimace à destination de Clara. Il se place de façon à avoir le dos tourné à Corwin et sa soeur face à lui. Clara peut donc surveiller son oncle tandis que Bérenger lui chuchote ses premières impressions.

-"Surveille attentivement Corwin, qui m'a l'air bien pressé de récupérer l'arme du crime. Quand au mauvais mélodrame de Cassandre à l'instant, le public est bien apathique ce soir. C'est horriblement mal joué. Dans d'autres lieux, elle se serait fait copieusement sifflée. Tout cela pue le complot à cent lieues."

Bérenger se retourne pour observer directement Corwin et Cassandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Ven 23 Déc - 19:20

Son jeu d'Atouts en main, Tristan cherchait sa carte du perron afin d'esquiver Julian. Son père l'interrompt, lui confiant une nouvelle tâche.

- "Bien sûr, père."

La sorcière rousse a été l'un de ses professeurs, il connaît un peu les endroits qu'elle fréquente dans l'immense château. Par quelle porte est-elle sortie, déjà ? Dans le doute, Tristan se dirige vers la sortie menant le plus directement à ses appartements. Il sélectionne l'Atout de sa tante. Il est peu probable qu'elle réponde... à moins que Fiona n'ait éprouvé quelque pressentiment ?

Le jeune duc, tout en marchant sans trop se hâter, se concentre sur l'image de sa tante. Il n'essaye pas de forcer le contact, mais plutôt de multiplier les brèves tentatives. Fiona, Fiona, Fiona, c'est urgent...

_________________
Là tout n'est qu'ordre et beauté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oberon

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Lun 26 Déc - 16:20

Les ordres du roi sont suivis. Random quitte la pièce accompagné de Bleys. Pendant ce temps, Gérard soulève sans peine le corps de Lystrella et sort, Dalt sur ses talons. D’un mouvement de tête de Julian, deux gardes quittent leurs postes et les escortent.

Chez les invités, c’est l’effervescence. Les nobles du Cercle d’or sont choqués, ravis, ou les deux. Les cartes politiques viennent d’être rebattues. Plusieurs regards convergent déjà vers le couple royal de Callistra. En effet, avec Florimel comme reine d’une Ombre extrêmement stable, Thomas peut devenir ambitieux. Llewella, Martin et Vialle jouent sur des œufs. Ils insistent sur la nécessité de la prudence et d’attendre que des preuves soient établies mais que dans tous les cas, le coupable sera sévèrement châtié. Vialle est la plus en colère, tout à fait consciente que quelque soit l’issue des évènements, la réputation d’Ambre sera durement et longuement écornée. Llewella joue plue plus tactiquement et se met un peu plus en retrait : elle essaie déjà d’enregistrer les nouveaux rapports de force qui se mettent en place. Martin a décidé quant à lui de marquer Flora à la culotte.

Cassandre raconte ensuite les événements à la demande de Corwin. Elle explique qu'elle et Lystrella sont allées confronter Rinaldo afin de lui rappeler qu'il ne pouvait pas se pavaner, comme si ne rien n'était. En effet, Brand est en partie responsable de la chute de Deirdre dans l'Abime et Rinaldo a tué le père de Lystrella. A priori, Cassandre affirme aussi qu'elle était la plus désireuse d'en découdre, là ou la fille de Caine prônait plus l’apaisement, ou du moins l'attente. Elles ont pris les escaliers menant aux appartements de Rinaldo, qui était en pleine conversation d'atout. Lystrella s'est ensuite jetée sur Rinaldo, avec l'arme de Cassandre, et l'a percé de part en part, au niveau du cœur.

Le récit est clair et factuel, Cassandre regardant toute l'assemblée au moment où elle énonce ces mots, comme pour insister sur le fait qu’elle dit la vérité, mais aussi peut-être pour répandre la nouvelle… Déjà, plusieurs personnes se pressent autour d’elle, avide d’avoir des informations, tels les paparazzis de la Terre. Corwin prend alors sa nièce par les épaules et se dirige vers la sortie. Arrivé devant Julian, il plante son regard dans le sien, d'un air de défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérenger

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Mar 27 Déc - 0:00

Bérenger et Clara suivent Corwin jusqu'à la sortie. Avant que la situation ne dégénère davantage, il est hélas toujours possible d'envenimer les choses. Mais bon, avec un peu de brosse à reluire, ça passera peut-être mieux.

-"Oncle Corwin, Défenseur héroïque de la réalité et Ultime rempart de l'Ordre, je me dois de remarquer que vous portez à votre côté l'arme du crime. La situation est délicate, et loin de moi est l'idée de douter de Cassandre, mais il faudrait examiner cette épée le plus vite possible. Il me paraît souhaitable que vous la laissiez à quelqu'un de confiance...
Hum, excusez-moi, je voulais dire que vous laissiez cette épée à un autre membre de la famille. Bon, il ne reste plus grand monde, mais je suis disponible et to-ta-le-ment i-no-ffen-sif. C'est bien simple, je sais juste par quel bout cela se tient. Si vous pouviez doucement retirer cette arme, et me la passer, cela prouverait la bonne volonté de tous à régler cette malencontreuse affaire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emetrios

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Mar 27 Déc - 17:38

Le bruit de l'assassinat de Rinaldo a couru jusqu'à lui, il se précipite vers la grande salle.
Emetrios arrive par la grande porte. Devant lui se tiennent Julian et Corwin se toisant du regard. Bérenger est en train de soumettre une requête à son oncle tandis que Cassandre se cache dans ses jambes. Une arme ensanglantée à demie cachée est en possession de Corwin.
Bérenger fait son travail, il cherche à mettre l'arme du crime en sécurité.
De façon mesurée, il se poste à côté de Julian.


- J'attends tes ordres mon oncle.


Dernière édition par Emetrios le Mer 28 Déc - 0:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oberon

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Mar 27 Déc - 18:38

Corwin hésite quelques instants. Son regard passe de Bérenger à Cassandre. Celle-ci hausse les épaules d'une manière voulant dire "ça m'est égal". Le Défenseur de la Réalité renonce à faire un esclandre et tend l'arme du crime à Bérenger. Puis, se tournant de manière raide vers Julian :
- "J'amène Cassandre à ses appartements, en attendant le retour de notre frère. Dès que vous avez du nouveau, contacte-moi. En attendant, je vais essayer d'en apprendre davantage... Il y en effet des détails à... éclaircir. Mais il me semble que pour le moment, personne n'a ouvertement accusé ma nièce..."

Julian fixe son frère, puis dit à Emetrios qui vient d'arriver :
- "Tu peux les accompagner. En effet, il y a des éléments à éclaircir. La mort de Rinaldo ne me chagrine guère mais j'aurais préféré que cela se passe ailleurs et à un autre moment. Victoire, accompagne-les s'il te plait. Tu as bien ton jeu d'atout ?"
Cette dernière hoche la tête et s'approche de Bérenger et d'Emetrios, une moue sur le visage.

La voix de Flora, haut perchée, se fait entendre.
- "Que de souvenirs. Une telle ambiance... Ca me rappelle la mort de notre regretté et aimé père..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emetrios

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Mer 28 Déc - 0:00

Le soldat effectue un pas vers son oncle. Il utilise les signes de bataille discrets enseignés par Julian en direction de Victoire pour qu'ils accompagnent leur oncle tout en étant en sécurité, Corwin ne doit pas les connaitre. Quelques pas, à portée d'arme mais hors de portée du contact direct. S'il doit y avoir combat, évaluer les sorties de fuite, l'oncle est résolument plus fort. calculer aussi les voies pour protéger Victoire, trop fougueuse, elle risquerait de jouer sa vie contre un adversaire qui la surpasse. Tout bien jaugé, quelques signes discrets des chasseurs de julian pour indiquer à Victoire qu'Emetrios prend la position la plus dangereuse. Il conduira la colonne, laissant un angle mort à son oncle, Victoire devrait couvrir l'angle si elle a bien saisi le message.

- Mon oncle, Cassandre, je vous conduis à vos appartements. Je prends la tête, il se pourrait qu'il y ai quelques esprits curieux qui nous barrent la route, laissez moi gérer ces opportuns si nous avons à en croiser.

Tous savent que les opportuns ne viendront pas les déranger, mais il faut à Emetrios une raison valable pour que rien ne s'oppose à sa conduite. Son air est dur, il arbore un regard de mort à qui le croise; il sait par habitude que les ombres ne s'approchent pas de lui dans ces moments.
Emetrios avance d'un pas sûr et dur. Ses talons claquent le marbre comme pour avertir quiconque de ne pas se mettre en travers de sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérenger

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Mer 28 Déc - 20:51

Bérenger se précipite à la suite d'Emetrios. Il se place à côté de Cassandre.

-"Ne vous en faites pas, chère cousine, cette douloureuse épreuve sera bientôt derrière vous. Vous pouvez compter sur moi pour vous protéger de tous les malotrus qui oseraient vous importuner."

Bérenger jette un regard suspicieux sur Emetrios tandis qu'ils raccompagnent Cassandre et Corwin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Mer 28 Déc - 23:49

Au moment où Cassandre et Corwin, escortés par Emetrios, Bérenger et Victoire, s'apprêtent à sortir, Tristan fait son retour. Seul. Le jeune duc semble souffrir d'une épouvantable migraine. Le souffle court, les traits tirés, comme s'il venait de fournir un effort aussi considérable que vain, il fait un détour et s'arrête un instant près du petit groupe. Il s'autorise peut-être une pause avant de rapporter son échec au roi, son père.

Emetrios et Bérenger rivalisent de galanterie, promettant d'écarter les importuns. Tristan paraît sur le point de dire quelque chose, avant de réaliser qu'il pourrait devenir la cible de ces gardes du corps aussi zélés que mal assortis. Il se contente donc de les regarder passer. Son regard s'attarde particulièrement sur le profil de Cassandre, puis sur l'épée que tient Bérenger. Tristan fait la grimace.

_________________
Là tout n'est qu'ordre et beauté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oberon

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Jeu 29 Déc - 11:52

Cassandre tourne la tête et accroche le regard de Tristan, puis elle murmure :
- "Bérenger, tue-les."

Le chaos s'abat alors dans le grand hall.
D'un mouvement surprenamment fluide, Bérenger dégaine l'épée et frappe d'un grand mouvement de taille au niveau du visage. Tristan a juste eu le temps de reculer et quelques cheveux chutent doucement vers le sol. Victoire et Clara se positionnent aussitôt de part et d'autre de Tristan ; la fille de Julian a déjà dégainé un mince stylet et se ramasse en grognant, en regardant Emetrios en coin. Clara hésite. Après tout, son adversaire est son frère... Son regard se porte tout de même sur une armure du hall ; et surtout sur la massive hallebarde qu'elle tient bien en évidence.


Au même moment, Cassandre attrape son oncle par la gorge et se glisse derrière lui. Sa robe semble se mouvoir et prend la forme d'une armure hérissée de pointe. Le dos à Bérenger, regardant Emetrios de côté, la main gauche sous la gorge de Corwin, elle lance à la cantonade :
- "Le premier qui bouge d'un cheveu aura la mort de notre oncle favori sur la conscience."
Déjà, les griffes pénètrent doucement dans la chair et quelques gouttes de sang suintent. Sa main droite n'est pas visible mais d'après son bras, doit se situer au niveau du bas du dos de Corwin.


Petit dessin :
_______E

_V
T      BCaCo
_ Cl

C'est moche avec le forum car les espaces sautent alors j'ai mis des Underscore. Je peux clarifier ou répondre à des questions.
Nous agirons par ordre de combat
Corwin semble encore hébété et a du mal à réaliser ce qui se passe ; il faut dire que sa position n'est pas envieuse.
C'est donc à Emetrios.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emetrios

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Jeu 29 Déc - 13:57

Je ne suis pas sensé être juste devant Corwin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oberon

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Jeu 29 Déc - 14:08

Oui exactement. Si j'ai bien compris, l'ordre de la marche était :
- Toi devant (mettons que ça soit vers le nord) à quelques pas.
- Berenger, Cassandre, Corwin (votre cousine étant donc au milieu, sous escorte/garde)
- Victoire et Clara derrière.
Tristan arrive sur la gauche de la colonne (à l'ouest) puisqu'il voit en priorité Bérenger et Cassandre.
La salle de réception serait donc plein sud.
Le plan n'est pas nécessairement à l'échelle : tu es à deux ou trois mètres, juste suffisamment loin pour ne pas avoir été touché par le coup circulaire de Bérenger ou éviter un coup de poignard direct dans les reins. En gros la distance de tout le monde serait bras de Bérenger + rapière + 1m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emetrios

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Jeu 29 Déc - 15:01

Si je comprends bien, j'ai face à moi Corwin à gauche, Cassandre au milieu et Bérenger à droite.
Le bras gauche de Cassandre est sur la gorge de Corwin et aussi de mon côté et son bras droit non visible car de l'autre côté.
Dans ce cas

Cassandre fait passer son regard des uns aux autres après avoir donné son injonction. Dès que son regard quitte Emetrios, celui ci dégaine et, dans un mouvement de fente, cible la partie située entre l'épaule et le coude du bras gauche de Cassandre. Normalement un coup comme celui-ci ne lui permettra pas de bouger ce bras.
La fente lui donne une position basse qui limite les opportunités de riposte de Bérenger.
Emetrios attire toute l'attention à lui en accompagnant son geste d'un juron hurlé. Le souffle du cri permet d'engager un maximum d’énergie dans le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oberon

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Jeu 29 Déc - 17:51

Emetrios a écrit:
Si je comprends bien, j'ai face à moi Corwin à gauche, Cassandre au milieu et Bérenger à droite.
Le bras gauche de Cassandre est sur la gorge de Corwin et aussi de mon côté et son bras droit non visible car de l'autre côté.

C'est ça. Pour être plus précis, Cassandre et Corwin sont légèrement de 3/4 dans ta direction, ce qui ne change rien à ton intention. C'est juste que tu vois plus de Corwin que de Cassandre. Aucun souci avec ton geste.

Corwin, Victoire et Clara vont agir ensuite. Tristan et Bérenger peuvent aussi annoncer des intentions mais ils sont surclassés en terme de rapidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Jeu 29 Déc - 22:45

N'écoutant que son courage, ou une certaine voix intérieure, Tristan se recroqueville, bras en croix sur la poitrine, et bondit en arrière.

Si, si, c'est logique. Mon personnage est désarmé et incapable de se défendre. Il est entouré par - a priori - deux alliés. Face à lui, un adversaire armé d'une rapière. Le seul risque à très court terme est une attaque d'estoc. Tristan ne peut l'éviter en bondissant sur un côté, vu qu'il risque de rebondir sur Clara ou Victoire. Fuir, c'est perdre trop de temps à se retourner. S'avancer, c'est risquer un nouveau de taille. Un simple pas en arrière ne le mettra pas hors de portée d'une fente de Bérenger.

Donc, le premier réflexe de Tristan est de bondir en arrière - voire, tout simplement, se laisser tomber sur le dos.

_________________
Là tout n'est qu'ordre et beauté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérenger

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Jeu 29 Déc - 23:09

Quelque chose ne va pas. D'abord j'ai une épée en main. En plus, j'ai des hallucinations : je viens d'entendre que Corwin serait notre oncle favori. Tout cela est grotesque.
Bon, autant se concentrer sur le trio en face de moi. Victoire est la seule armée, et en plus cette peste a un nom ridicule. Est ce que je m'appelle Succès moi ?

Bérenger se prépare à attaquer Victoire (et je me prépare à changer de perso).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oberon

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Ven 30 Déc - 1:02

Cassandre écarquille les yeux, n'ayant pas anticipé la manœuvre d'Emetrios. Elle reste figée un instant, hésitant sur son prochain mouvement. Corwin profite de cette opportunité, ses vieux réflexes reprenant le dessus. De sa main gauche, il attrape celle de sa nièce pour éviter de se faire égorger et bloquer le bras : le coup du fils d'Eric porte. Sous la colère, Cassandre fait un mouvement de son épaule droite : les traits de Corwin se crispent. Il se mord les lèvres pour ne pas défaillir et envoie violemment sa tête en arrière. Un craquement se fait entendre. Cassandre recule de quelques pas, le nez ensanglanté, là ou l'arrière-crâne du chevalier à la rose a frappé. Cependant, ce dernier met un genou à terre, portant la main derrière son rein droit. Déjà une tache de sang s'élargit rapidement sur son côté. Une longue lame semblable à un cestus s'est formée dans le prolongement de l'armure de Cassandre.

Au même moment, Bérenger s'apprête à se fendre. Le coup est téléphoné et Victoire qui avait anticipé s'apprête à bondir mais Clara profite de ce moment pour lui faucher sa jambe d'appui, la jetant au sol. La fille de Bleys de jette ensuite sur son frère et attrape la main qui tient l'arme régicide. Elle commence à imprimer une torsion sur son poignet mais semble surprise par la résistance de l'étudiant pressé qui commence à lui asséner des coups de poing dans le flanc, avec sa main restée libre.

Cassandre se met en position de combat et attend un assaut ; des gardes commencent à accourir et à se mettre en position. Derrière, la voix de Julian se fait entendre. La fille de Deirdre s'autorise un sourire quand une puanteur malsaine commence à se répandre dans le hall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Ven 30 Déc - 12:15

Tristan se rue en avant plonge dans les jambes de Bérenger, tentant un plaquage ou une prise de catch.

_________________
Là tout n'est qu'ordre et beauté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emetrios

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Ven 30 Déc - 13:19

Emetrios avance vers Cassandre pour engager le combat et l'occuper pendant que des renforts arrivent. Il reste sur la défensive et prend garde aux métamorphoses possibles de l'armure de sa cousine. Il cherche à l'acculer dans un recoin de façon à ce qu'elle ne puisse fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oberon

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Ven 30 Déc - 13:42

Personne n'avait anticipé le geste héroïque de Tristan. Le plaquage coupe la respiration de Bérenger ; Clara en profite pour imprimer une brusque torsion et l'arme tombe au sol. Deux directs foudroyants terminent le travail et envoient son frère compter les pommes.

Cassandre recule lestement, improvise une révérence moqueuse puis tend la main. Emetrios réagit et se fend. Il est probable que le coup ait touché mais sa cousine vient de disparaître, accompagnée des quelques miroitements caractéristiques d'un contact d'atout. L'odeur méphitique s'évanouit aussi vite.

Corwin est désormais au sol, baignant dans son sang.
Victoire, qui s'est levée, s'approche rapidement et inflige un magistral soufflet à Clara :

- "Garce ! Comment as-tu osé ?"
Cette dernière reste interdite mais n'a pas le temps de réagir, Julian arrivant sur les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emetrios

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Ven 30 Déc - 13:53

- Merde! je vais être obligé de te soigner!

Emetrios se penche sur son oncle et lui prodigue les premiers soins. Ce sont des gestes rudimentaires appris au front, mais ils ont l'avantage d'être efficaces, et douloureux pour celui qui les reçois!

- Que personne ne touche à l'arme du crime ou je le pourfends!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Ven 30 Déc - 14:24

Tristan se relève, sans se hâter. Emetrios prend les choses en main, avec efficacité - l'atrabilaire cousin se révèle fort différent sur le champ de bataille, lorsque l'heure de combattre est venue. Victoire, de son côté, réagit en parfaite ambrienne, affichant sans honte une rancune des plus mesquines.

Sans un mot, Tristan fait un pas de côté, évitant le corps inerte de Bérenger. Il fait un clin d'œil à Clara, lui apportant un soutien silencieux. À eux deux, ils ont sans doute sauvé la vie du rouquin hyperactif. Il se rapproche enfin de Corwin et d'Emetrios.

_________________
Là tout n'est qu'ordre et beauté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emetrios

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 23/10/2016

MessageSujet: Re: La soirée au palais   Ven 30 Déc - 14:38

Emetrios porte le regard vers ses cousins. Puis d'un geste du menton désigne Bérenger.

- Assurez vous qu'il ai les mains entravées dans le dos. Puis il croise celui de Tristan. Bien joué Tris!

Il se tourne alors vers son oncle à la rose.

- Arrête de gesticuler, sinon mon point de compression ne va servir à rien. Il va falloir que tu nous expliques où tu l'as trouvé cette Cassandre!

Il garde un œil sur l'arme du crime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La soirée au palais   

Revenir en haut Aller en bas
 
La soirée au palais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» Soirée du Vendredi 13 Aout 2010 chez Fouman
» Soirée arcade TRIBUTE TO IREM
» Soirée du Vendredi 22 Octobre 2010
» Soirée du Vendredi 29 Octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Catacombes du Samedi :: Ambre :: En jeu-
Sauter vers: